Make your own free website on Tripod.com








vallons-hills

Suite... A la recherche de vallons














Home | Suite... A la recherche de vallons | Photos | Et pour le lendemain... | Photos de d'autres escapades




















rockface.jpg

Le parcours vers Manouane malgré l'espoir d'un chemin de gravier me permettant de parcourir un grand nombre de Km's fût une énorme déception du moins pour moi le cycliste chargé de bagages puisque les automobilistes doivent certainement être comblés surtout dans les courbes aux pentes latérales prononcés permettant un a véhicule a rouler a grande vitesse mais représentant pour le cycliste qui porte un lourd fardeau le mur impassable en ce sens qu'étant dans l'impossibilité de garder l'équilibre avec un tel angle latéral j'ai la certitude de tomber sur le chemin qui est non seulement très passante mais étant sur un gravier poussiéreux dans une courbe avec une pente latérale aigu ne me laisse aucune chance au niveau de la visibilité si essentielle aux véhicules pour m'éviter si jamais par mégarde je me trouve dans le brouillard. De plus sur les sections droites, une chaussé des plus cahoteuse avec une quantité de monticules et de valons m'obligea de rouler en plein milieu du chemin sur ce qui semblait être le seul endroit un peu plus plat n'osant me risquer sur le sable mouvant en bordure de route . Malgré le fait que cela semble insensé a priori de rouler en plein milieu du chemin , je tente ma chance au centre pour un court lapse de temps et je m'enlise dans le sable mouvant a la vue d'un véhicule !...

roadtomanouane.jpg

manouanetentscenepreferred.jpg

L'arrivé a Manouane s'effectue sans fanfare en ce sens que je fais un peu d'épicerie et je quitte précipitamment prenant soin par contre de visiter la vieille chapelle de bois construite vers la fin du 18ieme et de fraterniser avec quelques autochtones qui sont a mon avis des plus sympathiques . Je prends aussi soin de demander des directions pour me rendre a Parent sans demander ce fait aux autochtones... On m'avise de prendre le chemin au Km 66. Puisque je suis au Km 90 , je dois rebrousser chemin . Heureusement que quelqu'un me donne un coup de pouce et me conduis au Km en question. Malheureusement un vestige de panneau au croisement sur le chemin en question indiquant a partir du chemin la direction vers la scierie de Parent laisse clairement comprendre que le bon chemin n'est pas celui ci . Malgré tout j'entame le trajet, mais je rebrousse chemin quelque Km's plus loin lorsqu'il devient évident que le chemin en question n'est pas parcouru puisqu'il n'est pas entretenu ...

manouaneville.jpg

manouane.jpg

Le retour vers la civilisation s'entame, devenant plus a l'image d'une douce ballade lorsqu'a proximité de St Michel des Saints. Une route pavée avec une large bordure me permet de circuler en toute sécurité dans un paysage des plus enchanteurs . Je dois avouer qu'occasionnellement je m'imaginais ailleurs dans les Laurentides surtout sur la section a proximité de St Zenon. D'ailleurs pour avoir un meilleur goût des jolies vallons in suffit de faire un peu d'escalade au parc des sept chutes qui permet de découvrir la région de haut . N'ayant pas le temps ni l'énergie, je continua ma route a regret prenant du moins soin de visiter le kiosque a l'entrée qui contient une maquette de la région. J'aboutis a St Emilie de l'énergie en fin de deuxième journée du départ de St Michel des saints ce qui fait quelques minables Km's par jour tout en ayant l'impression que j'en fais beaucoup plus.

routestzenonclose-up.jpg

L'arrivé a Montréal s'effectue par Joliette qui est une ville qui ne cesse de me surprendre surtout a la vue de saisissants manoirs sur une de leurs grandes avenues, certaines de ces maisons de plus majestueuses devenant l'occasion rêvé de prendre une photo.

Je me repose un peu et quelque jours plus tard je quitte le nid douillet qu'est la ville dans la perspective de découvrir un paysage un peu plus insolite dans la même région a proximité relative de la ville que je n'ai pu visiter auparavant étant fatigué et a court de ressources . Après une courte investigation de la carte enfin de mieux me convaincre, je part a l'aventure avec comme but de découvrir le petit hameau de Linton qui n'est habité que l'été et est situé un peu plus au sud des collines que je cherche a photographier.

pontlaviolettetroisrivieres.jpg
Pont de Trois Rivieres

troisrivieres.jpg

Le parcours s'accomplit en suivant initialement le fleuve que je quitte a l'est de Trois Rivières pour enfin saisir les particularités d'endroits qui me sont moins connus . Je parcours donc le pays par la voie de la rivière Batsican pour aboutir au village de Lac au Sable qui est a l'image des charmants villages a découvrir en région. Malgré le fait que je suis presqu'au but, Linton étant atteignable par un chemin forestier a partir du hameau de "Rivière a pierre ", je préfère aboutir plus a l'ouest et ainsi continuer mon périple sur la route qui suit le majestueux St Maurice dans l'espoir d'atteindre le but par le village du Lac Edouard.

Des villages au charme champêtre se suivent dont l'aboutissement immédiat est la ville de Shawinigan qui fût au début du 20ieme témoin d'un développement industriel accru ayant pour conséquence de catalyser un développement urbain aux résultat a l'image de ce qu'on observe a Montréal. Donc les bon vieux triplexes d'époque sont de retour a certain endroits créant une confusion certaine pour le néophyte qui pourrait s'y méprendre et même confondre le transport en commun avec ce qui se trouve dans la métropole ! Ayant déjà visité la ville par le passé, j'opte pour un nouveau chemin soit d'atteindre le St Maurice par une route secondaire plus au nord. Ceci me donne l'occasion de découvrir de nouveaux paysages a l'image des collines bordant la rivière.

roaddropstmaurice.jpg

aarockfacestmauricebest.jpg

Le St Maurice ce cours d'eau faisant un peu le rôle de fleuve prends son origine plus au nord au réservoir Gouin . Le cours d'eau fût a une époque non seulement une importante voie de communication mais fût essentiel pour assurer le développement économique de régions limitrophes qui se servirent du cours d'eau pour transporter leur production de bois. Cette rivière permit donc a d'innombrables billots de trouver le chemin des usines a l'époque ou les voies de communication furent plus archaïques.

riversiderockface.jpg

close-upcanoeists.jpg

Le long de la rivière le centre urbain d'importance a mi parcours est incontestablement LaTuque étant a mon avis l'oasis tant couru lors du périple au lac St Jean. L'endroit rêvé en quelque sorte pour sortir et se faire des amis en visitant le coin !  J'ai même fait la rencontre d'un type de Montréal qui incroyablement malgré son handicap fait le trajet Montréal-LaTuque en un rien de temps a vélo en pedallant avec..ses mains...

bikelatuque.jpg

Je suis resté en ville le temps de me reposer un peu et de partir a la chasse au bleuets un peu au nord du village de La Croche. Malgré les perspectives d'une bonne récolte, puisque la bleuetière avait été auparavant ratissé quasiment au peigne fin, j'en suis sorti avec un maigre 12 $ pour une heure de cueillette... En considération de la manne que peut porter chaque plant, il est évident qu' un chasseur averti chassant le bleuet en début de saison risque fort de faire fortune. Bien sûr, pas besoin d'indiquer qu'un bon chasseur garde son endroit de prédilection secret ! Ne connaissant pas le coin , je ne me risquerait pas en pleine forêt a chercher un champ bien garni de bleuets sachant bien que malgré des moyens de communications a la fine pointe de la technologie qu'on dispose , le cellulaire ici ne fonctionne pas, le bon vieux CB étant ce que les initiés utilisent...

cb9.jpg

Finalement survient le moment de vérité . Je quitte donc un beau matin avec la perspective de visiter le hameau du Lac Edouard et ses collines plus a l'est. Point besoin d'indiquer que j'ai eu un peu de difficulté a gravir des pentes un peu trop escarpés. Malgré tout j'y suis arrivé avant la fin de journée et je redécouvrit ce plus charmant des hameaux qui fut le repère de certaines personnalités de milieux hétéroclites il y'a un lointain passé. Très tôt on me fait comprendre que les collines plus a l'est sont inaccessibles. Malgré tout je garde espoir de voir un peu de paysage de plus près en prenant le chemin de la Seigneurie du Triton. Malgré l'atteinte d'une proéminence d'ou prendre quelque clichés des collines tant convoitées, je dût me rendre a l'évidence que le n'ai pas choisi la bonne route. Je rebroussa chemin en fin de parcours devant un lac qui est le seul moyen de communication avec le gîte plus que centenaire qui fût l'hôte de personnalités de marque par le passé attirés par la perspective d'une bonne pêche.

lacedouardcouchedesoleil.jpg

lacedouardneighbourhood.jpg

Les collines tant convoitées dont j'ai eu un aperçu sur carte avec le moteur de recherche Google sont donc toujours inaccessibles. Malgré tout, j'envisage la découverte de d'autres lieux . Je poursuit donc la route vers le lac St Jean dans l'espoir de découvrir, du moins de loin , les mont Valins qui semblent surgir brusquement du littoral du Saguenay.

Le lien vers une image satellite des collines a l'est du lac Edouard

Malgré l'occasion rêve de prendre des clichés de la faune, la faune se fait discrète sauf a la tombé de nuit lorsque je me fait moi même plus discret n'osant voir de plus près ce qui maraude autours dans l'obscurité . Ainsi les baignades de minuit près de la tente ne semblent pas éveiller ma curiosité du moins formellement ! Du moins avouons que je suis devenu un peu méfiant tout en soupçonnant que des mauvais plaisantins a 4 pattes de la forêt aux costumes des plus variés se mettent en scène en ces lieux et a cette heure tardive pour m'agacer du moins dans mon orgueil ! Heureusement qu'un canard me sauva de l'embarras en se prêtant merveilleusement pour une courte séance de photos !

ducklacedouard.jpg

L'arrivée au lac St Jean devient l'occasion de quelques menus découvertes d'endroits a priori sans prétention mais ayant un charme champêtre témoignant d'un passé rurale qui évoque un peu ce qu'on recherche de ce monde, soit une certaine harmonie source de paix. Par contre, j'ai toujours un faible pour les endroits dont l'héritage en terme de développement urbain donne du piquant a l'aventure surtout lorsque vient le temps de s'immerser dans le quotidien d'une grande ville aux multiples attraits se dévoilant sous forme d'endroits ou l'on peut saisir sa fébrilité mais aussi sa quiétude. A cet égard la ville d'Alma fut une heureuse surprise un peu a l'image d'un grand centre urbain au centre ville dynamique qui conserve un peu de la quiétude d'antan. Les autres grands centres en région suivent un peu cette tendance sans oublier que Chicoutimi avec son port de mer sur le Saguenay se révèle ainsi comme un moment de répit pour ceux qui convoitent la grande aventure qu'est la découverte du littoral par la voie de l'eau..

lacstjeanbeach.jpg

lacstjeansunset.jpg

Je contemple mes options quand au retours vers Montréal. Puisque la découverte des montagnes est une priorité j'opte pour une trajectoire qui donne un aperçu des monts Valins et me permet de découvrir plus en profondeur les Laurentides dans la région de Charlevoix. Je prends donc la route scénique qu'est la 381 tel que me conseilla au préalable une personne du village du Lac Edouard. Je fût loin d'être déçu . Je dois même admettre que l'aventure me donna des frissons puisque le parcours est vraiment en région montagneux, la route atteignant près de 900 mètres d'altitude a un certain moment. Par contre le fait de gravir ce qui pourrait occasionnellement ressembler a une pente de ski fût réellement exténuant même si l'escalade est a pieds, ayant peur d'y laisser ma peau en vélo...

Lien vers la photo satellite de la région

charlevoixroaddropnorthview.jpg

charlevoixhillbest.jpg

lachahabest.jpg

sunset-2charlevoix.jpg

hillrisecharlevoix.jpg

charlevoixroadsidenightfall.jpg

charlevoixroad.jpg

hillscharlevoixstark.jpg

charlevoixroaddrop-2north.jpg

roaddrop-charlevoix.jpg

charlevoixcollinesfond.jpg

chapel.jpg

altitudecharlevoix.jpg

sunsetcharlevoix-2.jpg

Après un périple qui me laissa plus d'une fois en état de désemparement (le "trailer" attaché au vélo est lourd et m'impose des serieux problêmes lors d'une descente qui dois occasionellement être entrepris a pieds. De plus le fond semble frotter sur le pavé, ce qui n'étais pas le cas auparavant) j'arrive au bords de la mer a Baie St Paul qui est un des ces villages typiques de la rive nord qui laisse rêveur !  J'y reste le temps de changer de pneu (j'ai brulé l'autre pneu en descendant...) et je continue plus vers l'ouest a accomplir le même genre de d'ascension de montagne étant dans l'obligation de suivre la route qui remonte un autre 600 mêtres...

cafbaiestpaul.jpg

charlevoixderoute.jpg

charlevoixrangdecampagne.jpg

hillscharlevoixsouthernend.jpg

baiestpaulenvirons.jpg

baiestpaulroute.jpg

bike.jpg

baiestpaul.jpg
















mosquitoclose-up.jpg
Moustique Géant sur roue de vélo...

Le parcours me conduis vers la ville de Québec que j"évite en quelque sorte ne restant que le temps de me reposer un peu  . Je continue le parcours en suivant le fleuve sur  "le chemin du roi" qui me fait découvrir un peu du patrimoine architectural de la nouvelle France.

chutesmomorency.jpg
Chutes Momorency immédiatement a l'est de la ville de Québec

churchquebec.jpg

sunflowerfield.jpg

barnquebec.jpg

roadsidefox.jpg

patrimoinequbec.jpg

sunsetstmauricenorth.jpg

Enter supporting content here