Make your own free website on Tripod.com







vallons-hills













Home | Suite... A la recherche de vallons | Photos | Et pour le lendemain... | Photos de d'autres escapades





Les vallons commencent ici...
 
The hills start here

For english version click here

hillsstdonat.jpg













































Étant amateur de montagnes j'ai tendance a attacher plus d'importance a la recherche d'une butte insignifiante a mettre sur le piédestal de la gloire qu'a réellement apprécier une région pour ce qui compte vraiment, sauf considérations d'usage (l'économie et le vécu des gens etc.) , soit son charme champêtre que la vue de jolies bâtiments aide a rehausser etc. . Donc je délaisse l'important pour me laisser emporter par des collines qui pour moi sont non seulement une porte sur la région lorsqu'un chemin mène au sommet mais donnent un certain aspect dramatique au paysage. Ainsi je suis continuellement a l'affût de tours de communication au sommet des buttes espérant découvrir la région sous cet aspect pour ainsi donner plus de piquant au coin . A cet égard le Québec malgré le relief montagneux de certaines régions n'est pas vraiment le pays de montagnes aux panoramas qui laissent rêveur a moins de faire un peu d'exploration enfin d'y voir d'un peu plus près...A cet égard un esprit d'aventurier devient de rigueur pour aller au delà des clichés.

Sachant bien que malgré l'esprit de prudence plusieurs s'improviseront aventuriers de passage pour parcourir a vélo les contrées hors des endroits bien décrits surtout lorsqu'ils voyagent sur certains circuits de la route verte en région montagneux il est bien sûr recommandé d'approfondir sa connaissance des lieux au préalable du moins pour avoir une idée sur la destination au lieu de ressembler au pauvre abruti perdu que je suis a l'occasion. Malgré tout, personnellement le fait de consulter s'est souvent révélé infructueux puisque la majorité des gens même s'il viennent du coin semblent uniquement connaître les chemins parcourus et non les parcours inédits qui dévoilent la région sous un aspect plus sensationnel , ce qui malheureusement laisse comprendre que des petits chemins méconnus ne peuvent révéler leurs secrets aisément surtout lorsqu'il est question de découvrir du paysage un peu plus dramatique a l'exemple des collines que je photographia au sud-ouest de St Donat qui s'observent de plus près en prenant un chemin méconnu atteignable par le chemin qui conduis de St Lucie vers "Entrelacs". Puisqu'il est question d'aventure et d'évasion, la recherche de paysages aux contrastes recherchés devient une priorité. Donc avec un esprit d'aventurier quelques belles surprises peuvent survenir avec une simple sortie de piste en prenant soin de bien analyser le terrain ce qui se facilite avec une carte topo.

Malgré tout,a l'occasion le panorama envoûtant n'est tout simplement pas remarqué malgré sa proximité qui peut être immédiate. Lors de mon dernier passage sur la route verte #2 que j'ai parcourus tellement de fois que cela est devenu quasiment monotone, j'ai eu l'idée folle de voir de plus près le rugissement d'un ruisseau a quelques dizaines de mètres au bas de la piste . Une heureuse surprise m'attendais non a cause du fait que le ruisseau tempestueux comportait une série de rapides et de cascades d'ou une grande quantité d'eau s'écoulait, mais surtout suite a ce que j'observa a suivre le cours d'eau vers le sud. Je ne m'attendais vraiment pas par trouver un tel relief montagneux a proximité immédiate de la piste. L'endroit est accessible en prenant un chemin incertain immédiatement au nord de l'énorme brèche dans le rocher qui permet le passage de la piste quelques Km's au sud de Val D'avid.

 

 

 

sudvaldavidlac.jpg

roadtostdonat.jpg

Lors de ce périple mon premier but fût d'explorer le relief montagneux au nord de St Donat sachant qu'une piste cyclable permet de rejoindre le village par la route verte #2. Je dois par contre avouer qu'a cause de mon surplus de bagages je quitta rapidement la piste (qui semble un peu incertaine) pour rejoindre le chemin réalisant mon erreur presqu'a proximité du village lorsque la piste croisa la route révélant un gravier en excellente condition sur une piste a niveau (du moins dans l'immédiat). Cette piste ci semble suivre le relief montagneux et donc dois permettre la découverte d'excellents points de vue sans (espérons le ) devenir une piste pour cascadeurs !

signpoststdonat.jpg

stdonat.jpg

Après un court arrêt a St Donat le temps de me ravitailler je suis parti plus au nord a la découverte du parc du Mont Tremblant et ce que j'espérais serait la découverte de relief montagneux plus musclé. Je dois avouer que j'ai bel et bien découvert un peu de topographie suivant un chemin qui escaladait par endroit un relief brusque mais monotone ne pouvant découvrir ses qualités de la route . De tels exces d'humeur du relief m'obligait souvent de descendre du vélo sans pour ainsi dire avoir un point de vue me permettant de pleinement apprécier le relief si ce n'est ce que le chemin révéla de derrière que je photographia (la premiere photo) le découvrant au hazard n'ayant pas vu cette série de collines au préalable.

Malgré la monotonie visuelle, je dois avouer que le parcours fût des plus exigeant sans mentionner la peur chronique que j'avais de tomber sur un bête sauvage, la route se faufiillant si intimement dans la forêt. En considération de la nature du terrain les vrais adeptes de vélo de montagne y trouveraient leur compte içi dans les circuits identifiées a cet effet même si la route de gravier qui sillonne le parc fût assez éprouvante pour me faire regretter d'avoir choisi un tel chemin aux allures occasionnelles de sentier alpin infesté d'insectes des plus redoutables pour me ballader. Mais le plus éprouvant était a venir.

Après avoir atteint la sortie nord du parc je parcours les derniers 30 Km sur une excellents route de gravier pour atteindre le village de St Michel des saints qui avec son infrastructure de services de toute sorte ressemble a une ville ayant bien plus de 1500 personnes . J'y resta une nuit le temps de me reposer et de me préparer (sans prendre le temps de prendre une douche a la buanderie ne sachant pas de son existence) . Le lendemain les derniers préparatifs pour affronter la dure épreuve qui consiste a atteindre le village de Parent par un des chemins forestiers qui s'y rend incluent une épicerie de pointe a l'énorme Provigo et l'achat d'une énorme tente qui fait presque dans sa poche au magasin a rayon qui s'y trouve. Je part dans l'apres midi par le chemin de la réserve autochtone de Manouane qui se trouve a 90 km plus au nord a proximité de l'énorme lac Kempt.













































Enter supporting content here